Un siècle de service

Du cheval au bus, de la place Foch à la place de la Halle, du charbon de bois au carburant propre, nous avons en commun plus de 100 ans d’histoire, toujours à votre service.

A vos côtés, un siècle de perpétuelle innovation pour vous accompagner au fil du temps, dans vos loisirs, votre shopping, vos études, votre travail…

Le passé éclaire le présent : nous vous proposons un petit retour en arrière

Illustrations collection Philippe FOURNERET - Tous droits réservés

Le temps des chevaux : les omnibus hippomobiles...

1890
14 juillet 1890 : création de 4 lignes d’omnibus hippomobiles.
Mission : transporter la population ouvrière des faubourgs vers les ateliers situés en centre-ville et favoriser ainsi la vie économique et commerçante de la ville de Troyes.

L'électricité prend le relais : les tramways...

1899-debutdelexploitation1900-audebutdusieclerueemilezola1932-lesvoituresindividuelles

Légendes, de gauche à droite :
- La première motrice dotée d'une première et d'une seconde classe
- Au début du 20ème siècle, la rue Emile-Zola avec ses trottoirs généreux et le tramway
- En 1930, la complémentarité : tramways, voitures, vélos, piétons

1899
25 septembre 1899 : début des tramways électriques, 4 lignes créées.
Exploitation concédée à la Compagnie des Tramways de Troyes.
1914 à 1918 : période de prospérité, malgré les difficultés de la guerre.

Crise de 1920
Avril 1920 à juillet 1921 : graves mouvements sociaux dus au contexte économique.
Report de la population vers les deux roues.

1925
Octobre 1925 : signature d'une convention avec la ville de Troyes.
Concession transformée en Régie intéressée : la CTT perçoit une rémunération et n'assume pas les risques de l’exploitation.

Les tramways cèdent la place : les bus au fil du temps...


Légendes, de gauche à droite :

- En 1932, les premiers bus apparaissent
- Seconde guerre mondiale : les bus sont équipés de gazogènes à charbon de bois.
- En 1952, un nouveau modèle de bus

Novembre 1932 à 1950
Disparition progressive des tramways, remplacés par des autobus.
2ème guerre mondiale :

Autobus équipés de gazogène à charbon de bois.
Augmentation du trafic de 40 %, favorisé par le manque de carburant et de pneumatiques dont souffrent les propriétaires de voitures particulières.
L’après-guerre :
Equilibre financier détérioré : - 25 % de déséquilibre.

1951
Modernisation et développement
Nouvelles dessertes, extensions de lignes, fréquences améliorées, le réseau est en constate évolution. Le nombre de bus passera de 15 en 1951 à 51 en 1982. Lignes concernées : Pont Ste Marie en 1953 ; Moline, Hauts Clos, Tauxelles et St Julien en 1957 ; Les Noës, St André et La Chapelle St Luc en 1960 ; Les Chartreux de 1963 à 1968, etc.
Le 1er janvier 1951, la Régie municipale des Transports en Commun de l’Agglomération Troyenne succède à la Compagnie des Tramways de Troyes. L’exploitation en Régie permet de passer d’un déficit de 25 % en 1950 à une situation équilibrée en 1964 qui se maintiendra jusqu’en 1970.
En 1952, la TCAT acquiert son premier autocar.
1964 : essor de l'activité “transports scolaires et excursions”.

L'intercommunalité marque le début d'une nouvelle ère...

1966
Prise en charge de la TCAT par le SIVOMAT (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple de l’Agglomération Troyenne).
Extension du réseau sur des communes non encore desservies, dont Saint-Parres-aux-Tertres et Bréviandes.
En 1967, amélioration des lignes de St André, Moline, St Julien et Les Noës.
Construction d'un nouveau dépôt capable d’accueillir 55 autobus.
Développement des transports scolaires non urbains et du service tourisme.

1973
Tarification modifiée et self oblitération.
Gratuité pour les seniors instaurée par le SIVOMAT, qui verse le manque à gagner à la Régie.

1974
Informatisation des services administratifs.

Le plan de circulation évolue : la ville change, le bus change...


Légendes, de gauche à droite :
- Le point central des bus place Foch...
- ... déplacé ensuite place Langevin

1975
Point central déplacé de la Place Foch vers la Place Langevin, suite à l'aménagement d'un forum devant l'Hôtel de Ville et la mise ne place d'un nouveau plan de circulation.
Trajets des lignes de Chantereigne et d'Echenilly modifiés.

1977
Extension des ateliers. Desserte de Rosières-près-Troyes renforcée.
Aménagement de la tarification. Gratuité des transports étendue aux demandeurs d’emploi.

1980-1982
Informatisation de l’exploitation.
En 1980, amélioration des lignes de pont Ste Marie et des Tauxelles.
Mai 1981 : création d’un service de transport spécialisé pour les personnes à mobilité réduite à l’initiative du SIVOMAT avec le concours de l’ARIHA.
En 1982, installation du radio-téléphone et renouvellement de la signalisation des arrêts.

1983
La TCAT se transforme en Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC).

1985
Premiers bus articulés.

Nouvelle ligne et nouvel espace de remisage : des années d'extension...

1987 et 1988
Nouvelle ligne 20 Péri + Chapelle Saint Luc - Chartreux.
Extension du parc de remisage, 3 terrains contigus sont acquis.
Lignes exploitées par Microbus.

1989
Partance : nouvelle marque et nouvelle image pour TCAT Tourisme.

1991
Les Elus du SIVOMAT créent la taxe du Versement Transport.

1992
Cession des services tourisme et transports scolaires non urbains.

Lignes restructurées, SAEIV, billeterie magnétique : le grand bond en avant !...

bus place de la Halle

Légendes, de gauche à droite :
- Nouvelle image : une mosaïque, clin d'oeil à l'art local du vitrail
- L'arrêt Halle constitue le principal pôle d'échange du réseau
- Le pupitre Virgile (Système d'Aide à l'Exploitation et à l'Information des Voyageurs) installé dans chaque bus

1993
Réseau restructuré, offre augmentée d’un tiers.
SAEIV Virgile.
13 bornes d’information en temps réel.
Nouvelle tarification, système de billetterie magnétique.
Point d’accueil commercial place de la Halle.
Nouvelle image.

1994
17 bornes d’information en temps réel supplémentaires.
Construction de 2 abribus intégrés.

Des services en continuelle évolution...

cameraPhoto du centre bus

Légendes, de gauche à droite :
- Bus Mariage : dites oui à l'escapade en bus d'amour !

- Vidéosurveillance : des caméras dans les bus dès 1995
- Extension du centre bus rue aux Moines

1995
Mise en place d'un dispositif de vidéosurveillance dans les bus.
Nouveau service à la demande : Taxi Autoville (ligne régulière et service pour personnes à mobilité réduite).
Service Hora.
Ambassadeurs de Proximité.

1996
Création du service Train bus.
“Troyes Petits Tours” : Navette magasins d’usine - centre-ville de Troyes.
Premiers bus Agora, à plancher bas et plat avec système d’agenouillement.

1997
Modification de desserte au sud de l’agglomération.
Création du service Bus Mariage.

1999
Extension des locaux : de nouvelles installations sur 10 000 m².

2001
Fréquence améliorée sur la ligne 7.
Mise en ligne du site Internet TCAT.

Plan de développement, accessibilité, environnement... : Le bus bouge !

Légendes des photos, de gauche à droite :
- Satélis : l'information en temps réel aux arrêts
- Le centre de régulation : en direct, la localisation des bus par satellites
- Accessibilité : rampes d'accès pour voyageurs en fauteuil roulant

2002
Deux nouvelles lignes : la 10 à La Chapelle-Saint-Luc, la 12 à Bréviandes.
Desserte systématique du secteur Technopole par la ligne 6.
Nouveaux quartiers desservis au Hamelet avec la ligne 4.
Nouvelles dessertes à Saint-Julien-les-Villas avec les lignes 4, 31 et 33.
Prolongement de la ligne 7 à Saint-Parres-aux-Tertres.
Fréquence augmentée pour les lignes 4 et 6.

2003
Trajet prolongé, terminus unique et desserte densifiée pour la ligne 1.
Environnement : premiers filtres catalytiques et carburant propre à très basse teneur en soufre.

2004
Création d’une ligne de ceinture intercommunale : 11 Chapelle St Luc / St André / St Julien.
Lignes 2, 3 et 5 renforcées : trajets prolongés et fréquence améliorée.
SAEIV Satélis.
Premières rampes d'accès pour voyageurs en fauteuil roulant.
Annonceurs sonores dans les bus au service des personnes déficientes visuelles.

2005
Extension du PTU : Barberey-Saint-Sulpice desservie par la ligne 3.
Desserte de la rue Lumière par la ligne 11.

2006
Premiers bus Citélis.
Vidéosurveillance dans tous les bus : nouvelle technologie numérique.

Les lignes poursuivent leur évolution...

2007
Premiers bus articulés Citaro.
Ligne 4 Le Hamelet - Les Noës / Moline - St Julien prolongée à Saint-Julien-les-Villas jusqu'au terminus GANNE.
Aux Blossières, Parc de la Fontaine desservi par les lignes 9 et 21.
Lignes 1, 2 et 7 entièrement desservies par des bus avec rampe d'accès pour voyageurs en fauteuil.

2008
La ligne 7 Troyes centre / St Parres est à l'honneur : des bus plus souvent, desserte de la zone commerciale Terrasses de Baires et trajet prolongé jusqu'à l'Aire des Moissons le dimanche.
Les lignes à vocation scolaire 31 et 33, ouvertes à tous, desservent le secteur La Burie à Saint-Julien-les-Villas.
Quatre lignes desservies par des bus avec rampes : lignes 1, 2, 3, 7.

2009
Le bus arrive à St Germain ! La nouvelle ligne 15 fait le lien avec le terminus ZI ST ANDRE de la ligne 5 ZI Pivoisons - St André / Tauxelles - Fouchy et mène en six arrêts au centre bourg de Saint Germain.

2010
Une innovation pour tous : le système de billetterie mixte Busséo fait son apparition. Carte à puce rechargeable, borne de rechargement, nouveaux valideurs, tout est conçu pour simplifier la vie !                                       

Saint-Germain en direct : la ligne 15 de rabattement est intégrée à la ligne 5.

2011
A compter du 3 janvier 2011, la ligne 2 est étendue à partir de Bréviandes pour desservir les communes de Buchères et de Saint-Léger-près-Troyes. Elle est désormais intitulée Chapelle St Luc / Troyes / Buchères - St Léger. Par ailleurs, l'itinéraire et les horaires de la ligne 1 sont modifiés. Cette ligne est désormais intitulée Rivière de Corps - Ste Savine / Troyes / Pont Ste Marie. La desserte est améliorée dans les quartiers pavillonnaires de La Rivière de Corps. La ligne 1 est étendue avec un nouveau terminus situé au coeur du Parc du Grand Troyes.

2012
Le bus arrive à Verrières, Saint-Thibault et Moussey. Trois nouvelles lignes relient ces communes à la ligne 2 Chapelle St Luc - Buchères - St Léger. Les "2A Verrières" et "2B St Thibault" ont leur terminus à BUCHÈRES PARC D’ACTIVITÉS et la "2C Moussey" à ST LÉGER PARC LOGISTIQUE. La ligne 2 bénéficie également d'une amélioration de desserte : la création d'une voie adaptée permet aux bus de rejoindre l'entrée du Parc Logistique de Saint-Léger-près-Troyes. 

2013
La nouvelle ligne 1A relie Torvilliers au terminus PARC DU GRAND TROYES de la ligne 1 Rivière de Corps - Ste Savine / Troyes / Pont Ste Marie. La ligne 1 est prolongée afin de desservir les nouvelles entreprises du Parc du Grand Troyes. Enfin, le parcours de la ligne 4 St Julien - Moline / Troyes / Les Noës - Le Hamelet est modifié et emprunte le pont Moulin - Le Roy pour rejoindre le centre commercial Rives de Seine de Saint-Julien-les-Villas.  

2014
Le bus arrive à Isle-Aumont. La ligne 2B, qui desservait déjà Saint-Thibault, relie désormais Isle-Aumont au terminus de la ligne 2 BUCHÈRES PARC D'ACTIVITÉS.

2015
Une nouvelle gamme de titres de transport est mise en place à la TCAT.